MONTRES PANERAI

En 1860, le marchand, artisan et inventeur Giovanni Panerai a ouvert le premier magasin et atelier d'horlogerie de la ville sur le Ponte alle Grazie. Puis l'Orologeria Svizzera, nom attribué à son neveu Guido, devient le concessionnaire des plus grandes marques horlogères suisses et s'installe au palais archiépiscopal de la Piazza San Giovanni, où il se trouve encore aujourd'hui.
Au début du 20ème siècle, exactement en 1916, Guido Panerai déposa le premier brevet qui fût le fondement d’une longue histoire d’innovation pour la marque Panerai: l’invention novatrice était celle de la Radiomir : une poudre luminescente à base de radio qui a été appliquée aux cadrans de la montre et aux dispositifs pour faciliter la lecture des données. Le Radiomir a attiré l'attention de la Regia Marina sur cette société. Au cours des années suivantes, les activités de la société ont été totalement conditionnées par les besoins de la Regia Marina.

RADIOMIREn 1940, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les outils développés par Panerai pour la marine royale italienne acquièrent une valeur stratégique encore plus importante. Le prototype de la montre Radiomir a été créé pour le fonctionnement des commandos du premier groupe de plongeurs de la marine italienne.
De nombreuses particularités sont encore utilisées de nos jours dans la version moderne de la montre Radiomir: mécanisme à remontage manuel, grand boîtier en acier «en forme de coussin» de 47 mm de diamètre, horodatage et chiffres lumineux, assemblages soudés au boîtier pour large sangle imperméable, suffisamment longue pour être nouée au-dessus de la combinaison de plongée.
En 1938, le prototype de la montre Radiomir est mis en production. Afin de mieux répondre aux besoins de la marine italienne, le modèle Radiomir a subi des modifications: la conception est devenue plus simple, les numéros plus grands, les attaches du bracelet ne sont plus soudées à la surface latérale du boîtier, mais forment une seul pièce, rendant ainsi la montre plus résistante aux blessures externes. Ainsi, le modèle qui porte maintenant le nom Radiomir 1940 est créé.

LUMINOR 1950 Luminor tire son nom du composé luminescent à base de tritium (un isotope de l'hydrogène) breveté en 1949 et qui a pris définitivement la place du Radiomir en 1950. Du nom de cette substance nouvellement brevetée, Officine Panerai s'inspire d'un autre modèle. historique après l’horloge Radiomir, la Luminor précisément.
Ses principales caractéristiques sont les suivantes: le pont protège la couronne, les poignées sont renforcées et fabriquées à partir du même bloc d’acier que le boîtier, la forme de la housse de coussin comme dans la Radiomir 1940 et la lunette plate et plus large. De plus, la solidité, la résistance et la lisibilité des données sous-marines sont sans précédent à l’époque. Aujourd'hui, les modèles avec ce type de cas portent le nom deLuminor 1950.